fbpx
logo-degrade-vert-transparent

VENDRE-SON-VELO.COM

PETITES ANNONCES GRATUITES

pour vélos d'occasion ou neufs

Déjà plus de 100'000 visiteurs par mois !

Près de 500'000 pages vues par mois !

Vendez ou achetez votre vélo partout

En France, en Suisse ou en Belgique

logo-vsv-360px

Vélos d'occasion - dernières annonces publiées

Avec ou sans assistance électrique

Agenda et magazine

Pourquoi acheter ou vendre un vélo d’occasion ?

Chez Vendre-son-velo.com, nous nous spécialisons dans l’achat et la vente de vélos d’occasions ou neufs. Pourquoi opter pour un produit déjà utilisé ? Quels en sont les avantages ? Petit tour d’horizon du marché de l’occasion !

1 – Un avantage économique

C’est bien connu : acheter d’occasion, c’est moins cher. Mais à cette vérité s’ajoutent des idées préconçues qui dressent souvent des barrières et incitent les acheteurs à se tourner vers des produits neufs plutôt que d’occasion.

Par exemple, les produits d’occasion seraient nécessairement de mauvaise qualité. Ce n’est pas toujours le cas et, même, cela peut être l’inverse ! Un produit de qualité dure plus longtemps, ce qui laisse le temps à son usager premier d’en profiter avant de le revendre à quelqu’un d’autre.

Notre société actuelle accorde obligatoirement une valeur marchande supérieure aux objets neufs. Pourtant, tant que l’objet est fonctionnel et que son esthétique n’est pas trop dégradée (pour ceux à qui cela importe), il reste tout à fait utilisable. On peut également penser que les gens ne revendent que des produits usés. Or, sur le marché de l’occasion et plus spécifiquement des vélos d’occasion, on trouve souvent des produits très peu utilisés, voire neufs et encore dans leur emballage. Des cadeaux qui n’ont jamais servi, un achat sur un coup de tête, un produit en double… Les raisons sont nombreuses !

Avec un peu de patience, il est tout à fait possible de trouver le vélo parfait, à peine ou non utilisé, à des prix défiant toute concurrence. Alors autant en profiter ! Vendre-son-velo.com est la plateforme idéale pour trouver la perle rare.

2 – Un avantage écologique

Le second avantage est écologique. Si l’utilisation du vélo est nécessairement moins polluante que celle d’une voiture ou des transports en commun, sa fabrication a tout de même un impact écologique négatif. Les vélos électriques ont par ailleurs un coût écologique de fabrication plus élevé que celui des vélos conventionnels.

On estime que la fabrication d’un seul vélo coûte, en moyenne, 240 kg de gaz à effet de serre. En achetant un vélo ou un vélo électrique d’occasion, on limite donc son empreinte carbone et on agit pour la planète. On prolonge aussi la durée de vie du produit. Ce vélo aurait fini en tant que déchet, mais il retrouve un second souffle ! On économise ainsi les ressources nécessaires à la fabrication du vélo, mais également celles nécessaires au traitement du déchet.

3 – Un choix plus vaste

L’achat d’un vélo neuf a aussi ses limites : les modèles sont sans cesse renouvelés. Les collections industrielles sont presque toujours limitées dans le temps. Les marques produisent de nouveaux modèles, tout le temps, afin de pousser davantage à la consommation (on serait moins enclin à racheter chez une même entreprise si elle ne produisait que les mêmes modèles d’année en année).

En se tournant vers le marché de l’occasion, il est possible de trouver toute sorte de modèles, encore en très bon état et pas nécessairement âgés, qui ne sont plus sur le marché du neuf.

4 – Une conviction, pas une obligation

Certaines personnes se sentent soumises au jugement des autres : acheter d’occasion, cela veut dire que l’on n’a pas les moyens d’acheter du neuf. Rien n’est plus faux ! Et, fort heureusement, les mentalités évoluent. Acheter d’occasion est désormais plus une conviction qu’une obligation.

Dans une société qui pousse sans cesse à la surconsommation, acheter d’occasion — et mettre en vente ses affaires — s’avère presque une prise de position et permet, à notre échelle, d’agir pour l’environnement et contre un mode de pensée souvent déraisonné. Ce geste peut s’inscrire dans une démarche plus globale :

  • Faire réparer ses objets plutôt que de les jeter
  • Les recycler et leur trouver un autre usage
  • Pratiquer le tri sélectif
  • Limiter sa consommation et ses déchets
  • Supprimer le gaspillage alimentaire
  • Privilégier les transports en commun, la marche ou le vélo à la voiture
  • Etc.

Tous ces gestes ont un impact positif sur l’environnement, et peuvent aussi induire des économies conséquentes.

Le marché du vélo d’occasion donne la possibilité à chacun de participer à un système différent de celui du capitalisme, un système plus solidaire, plus économique, plus responsable et plus écologique.